L'intimité est la capacité à entrer en contact étroit avec quelqu'un et à se dévoiler tel que l'on est. Intimité affective et sexuelle dans un couple ne peuvent se vivre totalement que par un niveau d'engagement élevé

On doit d'abord être intime avec soi-même avant de chercher à être intime avec quelqu'un. Il se peut que j'aie envie d'être intime sans nécessairement en avoir la capacité. Cette incapacité résulte souvent de blocages.

En couple, il existe plusieurs niveaux d'intimité où le niveau précédent est nécessaire afin que le niveau suivant puisse bien se vivre. Dans l'ordre, on retrouve :

- l'intimité des loisirs
- l'intimité romantique
- l'intimité physique
- l'intimité affective
- l'intimité sexuelle


L’intimité est très souvent synonyme d’harmonie dans l’esprit des gens. Pourquoi les deux ne vont pas nécessairement de pair ?

Pour être en harmonie, il faut être bien avec soi et avec l'autre, c'est-à-dire se sentir en sécurité, confortable et bien sûr, se sentir compris. Or, l'intimité peut parfois nous rendre inconfortables. On peut se sentir coupables de ce que l'on voit à l'intérieur de soi et être gênés de le dévoiler à l'autre, lorsqu'on parle d'intimité affective et sexuelle.

Pour que l'intimité soit harmonieuse, la relation de couple doit être empreinte de respect, de sincérité, de réciprocité, d'amour, d'ouverture et de compréhension. Ce sont les conditions gagnantes du dévoilement, autrement dit, de l'intimité.


En quoi l’engagement est-il indispensable à une intimité harmonieuse ?

L'engagement permet aux deux partenaires d'être suffisamment confiants pour aller loin dans les niveaux d'intimité. Alors que l'intimité des loisirs, l'intimité romantique et l'intimité physique peuvent bien se vivre chez des couples qui ont un niveau d'engagement moindre, l'intimité affective et sexuelle ne peuvent se vivre totalement que lorsque le niveau d'engagement est élevé, via la cohabitation et le mariage.

En effet, pour être en mesure de me dévoiler à l'autre tant dans mes forces et vulnérabilités (intimité affective) que dans mes désirs, fantasmes et tabous sexuels (intimité sexuelle), je dois pouvoir compter sur la présence et l'amour durables que me procurent les plus hauts niveaux d'engagement.


La perception de l’intimité diffère-t-elle vraiment chez l’homme et la femme ?

Que nous soyions homme ou femme, l'intimité est certes un plus. Cependant, elle est un défi de taille et ce, encore plus pour l'homme généralement.

Dans notre société, on encourage peu l'homme à se dévoiler, ce qui fait en sorte que l'intimité affective et l'intimité sexuelle lui sont souvent plus difficiles. Le sexe, qui n'exige pas vraiment de don de soi, est à portée de main mais l'intimité sexuelle, c'est une toute autre histoire.

Bien que l'intimité soit généralement plus accessible aux femmes de par leur éducation, elle peut leur sembler tout aussi menaçante qu'aux hommes. C'est pourquoi plusieurs personnes me consultent pour des difficultés reliées à l'intimité.


Pourquoi le sujet de l’intimité est souvent tabou dans le couple ?

Plusieurs couples mènent leur vie sans trop se poser de questions. Aborder le sujet de l'intimité et demander à l'autre d'entrer en intimité avec soi demande beaucoup de courage car cela "fragilise" souvent l'apparente solidité du couple.

Pourtant, lorsqu'on décide de le faire, on a la possibilité de vivre une relation de couple beaucoup plus vraie et épanouie. On évite ainsi la fameuse crise de la quarantaine ou de la cinquantaine, moment où on réalise souvent que malheureusement, notre vie de couple est vide.



L'intimité, mode d'emploi G. Parent